La beauté de la chose

Envie de partagez vos créations ? Ce forum est là pour s'entraider entre artistes, qu'ils soient musiciens, écrivains, peintres ou tout autre forme d'art.


    Divagations & bluettes

    Partagez
    avatar
    Dyrlian

    Messages : 7
    Date d'inscription : 25/02/2013
    Age : 22
    Localisation : Orsay

    Divagations & bluettes

    Message  Dyrlian le Sam 17 Aoû - 20:23

    I.
    PENSÉES VAGABONDES D'UNE NUIT D'AOÛT

    Idées perdues, d'ici et là,
    Qui maintiennent mon corps bien las
    En état d'éveil à cette heure tardive
    Sans le moins du monde s'en sentir fautives

    Réfléchir, ma hantise, ma lubie
    Que bien souvent je traduis en phobie :
    Occuper son esprit de choses diverses
    Ou subir de sa pensée de sombres averses

    S'évader par les vers, griffoner un papier
    Et trouver quelque ver dévorant ce chantier
    Pensée brute, tout juste refroidie
    Histoire sans luth, un peu hardie...

    La plume court, la plume s'envole
    Mon corps frémit, mon coeur s'affole
    Cette sensation n'est pas nouvelle
    Pourtant tout mon être soudain chancelle

    Vers bâtards, quatrains d'inepties
    Ceci ne vaut une vraie symphonie
    Pourtant elle n'a rien à envier :
    Elle a le mérite d'être achevée...
    avatar
    Dyrlian

    Messages : 7
    Date d'inscription : 25/02/2013
    Age : 22
    Localisation : Orsay

    Re: Divagations & bluettes

    Message  Dyrlian le Sam 25 Jan - 16:39

    VIII.
    COMME UN RIDEAU DE FER

    Je te regardais comme à l'habitude
    Échange de regards, tout sauf rudes ;
    Nous étions tous deux chacun d'un côté
    De l'horrible mur qui nous séparait...

    Des années durant j'étais à la guerre,
    Sous les cris de l'acier, et les pluies de fer,
    Pour sauver ta vie, j'ai donné la mienne,
    Attendant qu'enfin la retraite survienne.

    Ce rideau qui nous sépare
    Met à l'épreuve ma patience
    Car j'en prends conscience :
    Je ne te reverrai que très tard

    Même si je dois attendre mille ans
    Je patienterai tout ce temps,
    Pour te revoir encore une fois
    Et, près de mon coeur, te serrer dans mes bras...
    avatar
    Dyrlian

    Messages : 7
    Date d'inscription : 25/02/2013
    Age : 22
    Localisation : Orsay

    Re: Divagations & bluettes

    Message  Dyrlian le Sam 25 Jan - 16:47

    XIII.
    TREIZIÈME FEUILLET

    Bonheur, malchance, et vastes fumisteries,
    Tant de propriétés qu'on prête à la magie
    De ce chiffre qui, tel le golem de glaise
    Se tient bêtement là : le damné nombre treize.

    Pourtant qu'a-t-on de si spécial avec ce résultat
    De six doublé plus quatre auquel on ôte trois,
    Du tiers de trente-neuf - ça ne paye pas de mine -
    De cent soixante-neuf posé sous sa racine ?

    Pourtant je m'y attarde, comme beaucoup des miens
    Portant mon attention sur des cultes anciens,
    Écrivant des inepties à mes heures perdues,
    Ayant rapidement perdu mon but de vue...

    Écrire pour écrire, sur un sujet commun :
    L'arabesque de ce nombre est tout sauf latin ;
    Unique verticale embellie de deux disques :
    Le Soleil et la Lune à l'Orient de l'obélisque.

    Qu'essaies-tu donc de dire, premier parmi les tiens ?
    Est-ce là ton message, est-ce là ton dessein ?
    Mon esprit en éveil ne croit pas au destin ;
    Je serai là demain si tu m'ordonnes : "viens !"

    Ce qui m'attire chez toi, nombre entier bien réel,
    C'est ce fameux mystère, complexe, irrationnel :
    Pourquoi en ta présence tant de gens deviennent sots ?
    Pourquoi es-tu la cause naturelle de ces maux ?
    avatar
    Dyrlian

    Messages : 7
    Date d'inscription : 25/02/2013
    Age : 22
    Localisation : Orsay

    Re: Divagations & bluettes

    Message  Dyrlian le Sam 25 Jan - 16:56

    V.
    FIN SYBILLINE

    Elle pleurait tout doucement
    En regardant une dernière fois
    S'envoler un chancelant
    Petit papillon des vois.

    Allongée dans son lit,
    Elle le regardait partir.
    Voyant au loin son ami,
    Elle se sentait partir.

    La Faux cueillait désormais
    La rose de sa petite vie :
    Le papillon la quittait,
    Elle, rongée par la maladie.

    Elle repensait aux temps passés,
    À la lumière de ses ailes bleutées ;
    Au temps où, encore petite fille,
    Elle l'avait connu étant chenille.

    Quand elle était au plus bas,
    Dans ces couloirs d'un blanc froid,
    Sa présence la faisait sourire
    Et l'empêchait de vouloir mourir.

    Le verdict était tombé
    Telle une hache, tel un couperet :
    Jamais plus elle ne marcherait,
    Et ses pas vers la Tombe la portaient.

    Elle le regardait, encore plus loins,
    S'envoler vers le monde inconnu.
    Quand il eut disparu, alors enfin
    Elle ferma les yeux, et son coeur se tut.

    On l'enterra non loin d'ici,
    Tout près d'une très vieille pierre ;
    Et ce fut dans ce cimetière
    Qu'alors revint son seul ami :

    Le papillon, virevoltant,
    Ne put voir que s'approchait
    Un corbeau noir comme le jais
    Qui le goba tout simplement.

    Le temps passa, l'oiseau périt :
    Pris dans les griffes d'un jeune chaton
    Qui le ramena sur le gazon
    Et, près de la tombe, qui s'en défit.

    La bière renfermant la fillette
    Se voyait ornée d'un cadavre volatile.
    Pourtant elle serait restée muette
    Si elle avait pu voir la magie très subtile

    Qui ouvrit le corps de la bête infecte,
    Faisant sortir d'un corbeau décédé
    Un minuscule mais bel insecte
    Aux fines ailes toutes azurées.

    Contenu sponsorisé

    Re: Divagations & bluettes

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 21 Aoû - 17:58