La beauté de la chose

Envie de partagez vos créations ? Ce forum est là pour s'entraider entre artistes, qu'ils soient musiciens, écrivains, peintres ou tout autre forme d'art.


    Of Blood and Snow

    Partagez
    avatar
    Sark

    Messages : 69
    Date d'inscription : 31/10/2012

    Of Blood and Snow

    Message  Sark le Jeu 17 Jan - 13:57

    Il sentait son cœur battre dans ses oreilles et ses tempes. Son souffle formait des nuages de condensation qui disparaissaient rapidement, happés par le vent froid qui balayait la toundra devant lui. Il essuya la lunette de ses jumelles, et scruta l'étendue qui lui faisait face. Une voix grésilla dans son casque.
    - Foxtrot 75, rapport, dit-elle laconiquement, à vous.
    - Ici Foxtrot 75, fumées à 8 heures 04, terminé.
    Il se frotta les mains, et réajusta tranquillement son fusil. Du bout de son couteau, il dessina dans la neige, et attendit une réponse. Après un court temps, durant lequel seul sa radio bruissait, il y eut une réaction du Q.G:
    - Foxtrot 75, on confirme l'envoi d'un Véhicule d'Exploration, et d'un "White Dog" en couverture aérienne. Restez en position, et couvrez-les autant que possible, à vous.
    - Foxtrot 75, reçu 5 sur 5. terminé.
    Il se détourna en entendant quelqu'un l'appeler:
    - Syn ! Eh, Syn !
    A dix mètres de là se trouvait Malk, l'observateur Écho 75. Il avait posé son casque, et un grand sourire ornait son visage, sous son masque qui reflétait la neige ensoleillée.
    - Qu'y a-t-il Malk ? Tu t'ennuies ?
    - Ben avoue que c'est lourd cette attente, lui répondit-il, ne me dit pas que tu t'amuses ?!
    - Non, en effet, mais je fais un bonhomme de neige de quinze centimètres de haut, et je dessine les détails au couteau.
    - On fait un concours ?
    Ils s'amusèrent un temps à jouer, mais ils se lassèrent après une vingtaine de minutes, et se replongèrent dans leurs pensées.
    Ils entendirent un sifflement accompagné d'un bruit de moteur. Les deux compagnons se retournèrent, et virent apparaître l'unité d'exploration. Ils se concentrèrent sur leur fusils, et Syn suivit du canon la progression du Véhicule d'Exploration qui s'éloignait rapidement dans l'immensité neigeuse. Le bruit de son moteur s'atténua brusquement, et Syn en déduisit que le pilote avait mis le silencieux du pot d'échappement.
    Le blindé traçait deux chemins dans la neige, et fonçait sans autre bruit qu'un léger bourdonnement, et un concert de froissements dus au frottement des roues et des chenilles sur la neige. Le pilote, concentré au maximum, sursauta quand le tireur l'appela.
    - Formation de blindés légers à 2 heures !
    Braquant à fond, le pilote fit déraper l'engin, et ordonna au tireur d'ouvrir le feu. Le véhicule se pencha sur sa roue et sa chenille droite, tandis que le tireur détruisait quatre véhicules, qui ripostèrent trop tard, et manquèrent leur cible. Un grondement se fit entendre, suivi de l'explosion des trois derniers blindés. Le chasseur fit demi-tour, et indiqua la position de deux autres groupes de chars légers qui convergeaient vers le lieu de l'attaque.
    -Ici chasseur Whisky November 7, demande de renforts sur les positions avancées Écho, Foxtrot et Golf 75: je signale deux formations de 7 blindés légers. Terminé.
    C'était le branle-bas sur les positions avancées: chacun se préparait à se replier après avoir ralenti l'ennemi autant que possible.
    - Ici le centre de Contrôle: à toutes les unités, avancez jusqu'aux positions défensives. Équipes tactiques 7 à 9, intervenez pour détruire ces blindés.
    Syn et Malk se relevèrent pour courir, et furent rejoints par Golf 75: Skel. Derrière eux, les blindés franchirent les buttes qui leur avaient servi d'abris. Le crépitement des mitrailleuses des véhicules poursuivants raisonna sèchement dans l'air glacé. Syn, effrayé, trébucha, se rétablit, et suivit les deux autres qui eurent le temps de s'accrocher au Véhicule d'Exploration. Le tout-terrain riposta, mais fut dissuadé de s'attarder par les canons des autres engins. Syn rata le véhicule et s'étala dans la neige. Il se releva vivement, et fut fauché par plusieurs rafales, qui déchiquetèrent sa cuisse gauche et ses épaules. Tombé sur le dos, il sentait d'insupportables pics de douleur dans son dos, en plus de ses jambes et ses bras qui le lançaient cruellement.
    Sa vision devenait trouble, et il sentait son sang noyer ses poumons, son corps tressautait désespérément, et il entendait sa toux résonner dans ses oreilles. Des grondements sourds s'approchèrent, et un tapage infernal assourdit Syn, tandis que les canons finissaient de hacher son corps.

      La date/heure actuelle est Mer 28 Juin - 5:41