La beauté de la chose

Envie de partagez vos créations ? Ce forum est là pour s'entraider entre artistes, qu'ils soient musiciens, écrivains, peintres ou tout autre forme d'art.


    [Jim] Contre la Fureur du Mal.

    Partagez
    avatar
    Jim
    Admin

    Messages : 4
    Date d'inscription : 01/09/2012

    [Jim] Contre la Fureur du Mal.

    Message  Jim le Mer 31 Oct - 12:52

    (Voici un très court extrait d'un très long RP, mais comme je dois participer aussi, je vous poste ça :p C'est mêem pas la version finale. Mais je ne me fiche pas de vous. J'ai vraiment du boulot. (: )

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Satonys devint comme flasque sous le trait de la flèche qu'un soldat bienheureux avait eut le courage de tiré. Cette distraction permit à Ryooo de jeter son épée dans les moignons d'écailles suppurantes qui servait de pieds à la créature des ténébres.
    Ryooo roula sur le coté. Balafrant l'oeil de Satonys. Rugissant d'un cri immuable elle décréta que les pavés allait lui servir de projectiles. Enchainant les jets de pavés, elle se déchainait sur Ryooo qui courait, et qui aux pas près se faisait ou non écraser par les véritable météorites que le démon lui jetait avec une force des plus redoutables. Véritable appât de course, Il occupait assez le démon à lui seul pour que le régiment de guerriers reprennent confiance.
    Ryooo sentit son cœur basculer un instant. Et une marque rougeoyante s'incrit sur son poignet, de la même manière qu'un jour, Héléoen lui avait dessiné un renard de soleil. Mais aujourd’hui, il s'agissait d'un cœur brisé.
    Rugissant plus fort que la bestiole, le Jeune homme se mit à sprinter en ligne zigzaguant droite sur le démon. Qui surprit par la rapidité de la férocité de l'humain recula. Heurtant son dos à de multiples lames et lances. L'épée de Ryooo percuta le flanc , ébréchant l'épée et l'armure vitale du Dieu de la mort.

    -Je vous le laisse! Hurla Ryooo à Oweïn. OH Capitaine ! Mon Capitaine ! Faite de ces Monstres des morceau indistincts. Conduisez votre guerre. Oweïn !

    Le nom du capitaine flotta dans toute les tête du régiment qui commença à crier à tu-tête " Oweïn ! Oweïn! ". Et le chant victorieux contre le démon commença. Alors que ce dernier essayait une métamorphose de feu, le grand Oweïn allait enfin pouvoir mettre à bas cette chose qui bloquait l'ascension de la liberté.


    Les bottes crissante contre le pavé cassé, Ryooo grimpa en selle de son destrier encore vivant par son intelligence à se cacher derrière des tonneaux eux même cachés sous une bâche. Le triple galops rendait à la bête le trajet rapide. Mais très fatiguant. Ryooo souffla un moment. Elle avait besoin de lui. Elle lui demandait de l'aide. Mais que se passerait-il si il arrivait trop tard. Chaque battement de son cœur faisait devenir plus rouge la marque magique de sa main. Enfin il vit les guerriers. Sautant du destrier , il foudroya à l'horizontale les soldats, en décapitant deux ou trois puis marchant dans son élan sur leurs boucliers rabattus, contre cet habile guerrier rapide.

      La date/heure actuelle est Ven 28 Juil - 6:32